Le rayon vert

30-32 rue Van Huynegem
1090 Bruxelles

Facebook

KARINE GERMAIX ressuscite l’accordéon, émouvante réconciliation

10/10/2014

Karine Germaix est une accordéoniste française, installée depuis quelques années à Bruxelles. Loin de la variété française des kermesses de village et autres bals du samedi soir, elle tire de son instrument, le « piano du pauvre », le maximum de ses potentialités. Oui, quand on dit « accordéon », on pense plutôt à Yvette Horner ou André Verschueren. Bref, on pense « ringard » et vieilles rengaines un peu vulgaires.

Dans ce créneau-là, Karine Germaix a donné depuis son plus jeune âge. Merci. Ecœurée, elle abandonne son instrument à 18 ans. Mais grâce à l’intervention d’un ami, elle découvre les compositions de musique classique contemporaine qui ont été écrites pour l’accordéon. Elle reprend son instrument et part à la rencontre d’accordéonistes défricheurs et issus d’autres traditions. Le résultat actuel : une virtuosité impressionnante et une surprenante exploration, formant un univers un peu sombre et mélancolique, mais coloré, proche et accessible. Son très large répertoire va de la chanson française aux territoires les plus ardus de la musique contemporaine et improvisée, en passant par une somptueuse interprétation de Piazzolla. Avec des sons évoquant parfois même la musique électronique. Karine a voulu prendre sa revanche et elle a réussi ! Elle propose un genre nouveau, une création totale, urbaine, moderne, puissante, à faire craquer les cœurs les plus endurcis.

Le blog de Karine Germaix.